Grand dessin de plusieurs clés
Le langage dans la classe avec la pédagogie Germaine Tortel
Illustration du langage dans la pédagogie de Germaine Tortel



Il ya bien des manières de solliciter la réflexion et l’imagination des enfants. L’une d’entre elles (nous vous en présenterons d’autres par la suite) consiste à partir d’un mot porteur de sens à demander aux enfants de dire ce qu’il évoque pour eux.

D’une attente vraie de ce que les enfants vont alors répondre viendra leur parole.

Ici c’est le mot printemps qui a été choisi avec cette question : aujourd’hui c’est le premier jour du printemps qu’est ce que c’est pour vous le printemps ?

Illustration du langage dans la pédagogie de Germaine Tortel

Le printemps

C’est aujourd’hui le premier jour du printemps. Vous le vivez en ce moment. Mais… pour vous, qu’est-ce que c’est que le printemps ?

- C’est quand il fait beau.
- Tout est vert.
- Les feuilles sont vertes.
- Les fleurs ont grandi.
- Le printemps, c’est le soleil.
- Le soleil a du mal à se lever, l’hiver, quand il fait froid, et quand il se lève, c’est le printemps…
- Le printemps danse en ronde avec ses amis.
- Ses amis, la pluie et le vent.
- La lune… Le soleil… Les étoiles… Les nuages… Le ciel… La nuit…
- Il danse tout seul.
- Oh ! Non, il faut bien tous les enfants pour embrasser le printemps.
- Les enfants dansent avec les nuages et le soleil et avec l’été, le printemps, l’automne et l’hiver…
- Oui… Et la neige pleure son temps passé.

Illustration du langage dans la pédagogie de Germaine Tortel

- La terre danse, remuée par les mille-pattes et les vers de terre… et les serpents… et les petites bêtes qui bougent dans la terre.
- C’est tout mou dans la terre du printemps, avec des choses qui bougent dans le mouillé… et les racines s’enfoncent dans la terre pour prendre plus de force.
- Les poissons dansent dans les rivières.
- Les coquilles d’œufs se cassent, elles éclatent.
- L’eau danse… Elle tourne, elle coule… Elle sent qu’elle coule bien…
- Les carottes, les poireaux, les pommes de terre, les radis dansent dans la terre.
- Les pommiers sortent leurs fleurs. - L’herbe caresse la terre.
- Les feuilles des arbres sortent le tout petit premier bout.
- Je r’tournerai jamais dans la terre, elle a dit la fleur. Non, parce que d’abord, j’veux grandir.
- Le soleil ne veut plus se coucher. Il est fou de printemps.
- Les cerises ont envie d’être cueillies.
- Le serpent de mer danse. - Les carottes ont envie de danser dans la bouche des enfants.
- Les tortues se dépêchent et c’est difficile pour elles.
- Les souris dansent, même les vertes dans les chansons.
- L’air danse… La mer danse… Les étoiles dansent l’espace… L’espace, c’est tout ce qu’il y a autour de la terre et des étoiles. C’est l’endroit où la lune se sent bien.

Illustration du langage dans la pédagogie de Germaine Tortel

Les volcans dansent, ils jettent du feu.
- Les chats ont envie de manger de la souris. Ils ont une faim de printemps.
- Les graines éclatent dans la terre.
- Une graine enceinte de la vie attend son enfant fleur.
- Les étoiles folles sautent de planète en planète.
- Les girafes bleues dansent… même si elles n’existent pas.
- Les arbres ne veulent plus pousser. Ça les fatigue… ça les fatigue… et paf ! ça éclate quand même.
- Sur la dernière planète, la plus belle ; les étoiles se rassemblent pour danser.
- Les enfants piétinent le printemps, quand leurs pieds caressent l’herbe nue.
- Les arbres ont fait un rêve…
- La maison est déguisée par les caresses du soleil sur les carreaux.
- Le printemps de cette année pense aux printemps des années prochaines. - Mon grand père, mon grand père aussi, il est dans le printemps, quand il cueille ses cerises… Tiens, j’avais jamais pensé ça de lui.
- Les moutons, au printemps, ça les embête les barbelés autour des champs…
- La baleine sent dans son ventre son bébé baleine qui bouge et ça lui fait drôle… et le soleil… le soleil brûle si fort qu’il se fait rire lui-même.
- Quand je pense au printemps, je sens des choses de loin… des choses qui ne sont pas là… la mer, avec de l’eau qui bouge… elle est loin… la mer… la mer avec le soleil et l’eau qui bouge. C’est comme si c’était dans la classe tout de suite, la mer… c’est une chose que je pense tout de suite… et alors c’est dans moi… Je fais venir dans moi les choses de loin quand je veux…

(Classe de grands)

© 2012 | Mentions légales | Plan du site | Privé